Patrimoine et sites

L'église Sainte Geneviève

Cette église date du XVIème siècle, à l'exception du clocher, reconstruit en 1697 et complété par une flèche élevée par l'architecte Joseph Bigot en 1850.

 

Le porche sud, de style gothique, comporte des niches intérieures d'où ont disparu les statues des douze apôtres. Même si Loqueffret n'a plus d'ossuaire, son calvaire subsiste encore. Il se trouve au sud-sud-ouest de l'église et il est tourné vers l'ouest. Datant du XVème siècle, il possède un soubassement original avec table d'offrande qui servait autrefois pour les ventes aux enchères. En effet, la coutume voulait que celui des paroissiens qui avait à apporter des offrandes le fit en nature. La messe terminée, la vente au plus offrant avait lieu et la somme recueillie était reversée à la fabrique.


La chapelle de la Croix

Nichée dans un cadre de verdure au cœur du bois de Bodriec, la Chapelle de la croix, de plan rectangulaire avec chevet à trois pans, date du XVIe siècle ; son clocheton à dôme de 1697; son calvaire et sa fontaine. Chaque année, le 2ème dimanche de Septembre, un pardon se déroule en ce lieu.


Le manoir du Rusquec

Construit au XVIe siècle, la légende raconte que le Rusquec était la demeure d'un géant nommé Guévrel. Il a été racheté et remis en valeur depuis quelques années.


Sites et randonnées

  • Le Gué de Mardoul et son chaos, ses auges, ses osmondes royales (espèces de fougères protégées)
  • Le Hameau de Saint Herbot et sa chapelle située sur la commune de Plonévez du Faou.
  • Le bois de Bodriec.
  • La chapelle de la Croix.

Visites

Le musée de curé de campagne

Situé dans l'ancien presbytère, il retrace la vie d'un curé et des ses paroissiens au XIXe siècle. Y sont retracées les différentes étapes de la vie : baptême, mariage, décès. Pour plus de renseignements, voir le Parc Naturel Régional d'Armorique.

Le musée des Pilhaouer

Il raconte la vie de ses commerçants ambulants allant de ferme en ferme, la charrette chargée de faïences (bols à fleurs, assiettes, écuelles) qu'ils échangeaient contre des chiffons. Ces paquets de chiffons alimentaient les moulins à papier, exposition de vêtements et d’outils anciens.